En tête UFC Que Choisir de l'Ardèche

Contacts Ardèche

Association Locale de l'Union Fédérale des Consommateurs Que Choisir


Siège: Place de la Gare - 07200 AUBENAS - Tel : 04 75 39 20 44 - Email : contact@ardeche.ufcquechoisir.fr

Accueil > Information > Argent et Assurances :

Fraude à la carte bancaire: Les banques ne jouent pas toujours le jeu

Alors que les banques tentent de déployer le paiement par carte bancaire sans contact, un jugement de la cour d’appel de Paris tombe plutôt au mauvais moment. Le tribunal soulève en effet de graves carences de la part de quatre banques (CIC, Bred, Crédit agricole Nord de France et Crédit agricole Nord-Est) et du groupement « Carte bancaire » pour lutter contre un système de fraude à la carte bancaire.


Dans cette affaire mise en lumière par le Journal du Dimanche, les banques connaissaient l’existence de certaines arnaques pratiquées par des escrocs. Ces derniers volaient des cartes et repéraient les codes confidentiels. Les victimes étaient le plus souvent des personnes âgées qui retiraient de l’argent au distributeur. Les délinquants utilisaient ensuite les cartes dans des bureaux de tabac pour parier sur des jeux à gain prévisible. Ils engrangeaient ainsi de petits bénéfices. Multipliés, ces petits gains ont fini par représenter des sommes rondelettes.

Or, c’est notamment une faille du dispositif de sécurité des cartes bancaires qui a permis l’arnaque. Lors d’un paiement chez un commerçant, une demande d’autorisation est instantanément envoyée à la banque. Il a apparemment suffi aux escrocs de taper un code aléatoire pour « casser » facilement ce système d’autorisation. Au courant, les banques n’auraient, selon le récent jugement de la cour d’appel de Paris, pas adopté de mesures pour mettre fin à ce trafic. Les juges ont ainsi estimé que les banques s’étaient rendues coupables de fautes délictuelles et contractuelles.

Curieusement, l’avocate du cabinet Claude et Sarkozy qui défendait les victimes de ces arnaques et que nous avons cherché à joindre n’a pas souhaité nous répondre… Une conclusion pour l’instant : cette affaire illustre une fois de plus, qu’en matière de sécurité des paiements, mieux vaut ne pas croire les yeux fermés les établissements financiers lorsqu’ils affirment avoir pris toutes les précautions possibles.



Source: Que Choisir en Ligne . Publié le: 02/10/2014
Élisa Oudin


Pied de page - UFC Que Choisir de l'Ardèche

Haut de page | Accueil | UFC Que Choisir de l'Ardèche | Mentions légales | Plan du site
Site de l'union fédérale des consommateurs Que Choisir: UFC Que Choisir - Association de consommateurs
Site de l'union régionale des consommateurs Que Choisir: UFC Que Choisir Rhône Alpes