En tête UFC Que Choisir de l'Ardèche

Contacts Ardèche

Association Locale de l'Union Fédérale des Consommateurs Que Choisir


Siège: Place de la Gare - 07200 AUBENAS - Tel : 04 75 39 20 44 - Email : contact@ardeche.ufcquechoisir.fr

Accueil > Information > Multimedia :

TNT Mpeg4 (vidéo): Questions-réponses sur le passage à la TNT HD

Le passage de la télévision numérique terrestre (TNT) à un nouveau mode de diffusion (Mpeg4) le 5 avril 2016 soulève des inquiétudes et des questions. Pourquoi cette évolution ? Qui est concerné ? Que doit faire le consommateur ? Un décodeur Mpeg4 est-il nécessaire ? Nos réponses pour que certains, lorsqu’ils allumeront leur téléviseur au matin du 5 avril, ne se retrouvent pas devant un écran noir !


Quelles raisons justifient ce passage à un nouveau mode de compression ?

Les motifs qui régissent ce changement sont tout à la fois techniques, politiques et économiques. Conformément à des directives européennes, la France a l’obligation de libérer des fréquences. Afin de réduire l’espace occupé par les chaînes de télévision, elle a adopté le format Mpeg4 qui permet de compresser davantage les signaux de diffusion. Ainsi, sur une bande moins large, on arrive à faire passer autant, voire plus d’informations qu’avec le mode de compression Mpeg2. Et ces fréquences « libérées » valent de l’or. L’État les a prévendues aux opérateurs de téléphonie mobile pour qu’ils déploient notamment leur réseau 5G, encore plus rapide que la 4G. Une couverture du territoire qui se fera progressivement, en commençant par Paris.


Quels foyers sont affectés par cette évolution ?

La fin de la coexistence du Mpeg2 et du Mpeg4 intéresse les particuliers qui reçoivent sur au moins l’un de leurs téléviseurs les chaînes de la TNT par l’antenne râteau, c’est-à-dire par voie hertzienne. « Cela concerne près de 16 % des foyers, estime Nicolas Curien, qui suit ce dossier au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Parmi eux, 5,6 % (soit 1,6 million de foyers) dépendent exclusivement de l’antenne râteau et ne sont pas prêts pour le Mpeg4. S’ils ne font rien, ils n’auront plus la télévision. »


Que doivent-ils faire ?

Ces foyers doivent s’assurer que leurs écrans – le principal et les autres – sont compatibles avec le Mpeg4. Qu’ils sont bien HD ou full HD (attention : les HD Ready ne sont pas tous compatibles). Les modèles mis en vente depuis la fin 2012 ont adopté ce profil (décembre 2009 pour les écrans de plus de 66 cm). Une astuce simple (voir notre vidéo ci-dessus) permet de vérifier que le téléviseur est prêt. Il faut se positionner sur Arte, donc la chaîne n° 7 ou n° 57 : si le logo HD apparaît sur l’une ou l’autre, c’est bon ! Des propriétaires de modèles trop anciens, incompatibles avec le Mpeg4 (appareils fonctionnant avec un adaptateur Mpeg2 ou TNT Mpeg2), vont certainement profiter du passage imposé au seul Mpeg4 pour en changer. Ceux qui garderont leur « vieux » poste devront le relier à un adaptateur TNT HD Mpeg4, qu’ils trouveront dans le commerce à partir d’une vingtaine d’euros.
Tous les foyers qui utilisent l’antenne râteau pour recevoir la TNT – y compris ceux équipés d’une télé Mpeg4 – devront, le 5 avril, en rallumant leur téléviseur, rechercher et mémoriser les chaînes. Une opération rendue nécessaire par la ré­organisation des multiplex, les « paquets » : les chaînes, qui transitent par les centaines d’antennes-relais terrestres implantées sur le territoire, sont regroupées par « paquets ». C’est cette répartition qui va être revue dans toutes les régions.

Bon à savoir. La diffusion exclusive en Mpeg4 ne nécessitera pas, en principe, de changer d’antenne de toit ou de procéder à des réglages particuliers. Une adaptation pourra cependant être nécessaire dans les immeubles collectifs. Attention, dès lors, à ne pas se laisser embobiner par des démarcheurs indélicats qui voudraient vendre à prix prohibitif une nouvelle antenne n’apportant rien de plus que l’ancienne !


Et si l’on reçoit les chaînes via une box (ADSL ou fibre) ou le satellite ?

Pour ceux qui accèdent aux chaînes grâce à la box d’un fournisseur d’accès Internet (Orange, Free…), que ce soit par l’ADSL ou la fibre, il n’y a rien à faire ! La situation est différente si la télé arrive au domicile par câble ou par satellite (sans abonnement). Dans la première configuration, il faut s’assurer auprès du câblo-opérateur que le décodeur est bien HD. Même chose pour ceux qui captent la TNT via une parabole, parce que non (ou mal) desservis par la diffusion hertzienne. Fransat (Eutelsat) et TNT Sat (Canal +) sont les deux opérateurs qui proposent ce service. Pour rendre conforme leur installation (dans le cas du satellite, le « tout-Mpeg4 » sera effectif le 25 avril), des adaptateurs « spécial satellite » Mpeg4 à brancher sur le téléviseur sont disponibles en magasin (de 90 à 160 € environ). Fransat a par ailleurs mis au point un petit module, vendu à partir de 70 €, pour les personnes possédant un téléviseur avec tuner satellite.


Existe-t-il des aides financières pour adapter son installation ?

L’ANFR (Agence nationale des fréquences) indique qu’une participation de 25 € à l’achat d’un adaptateur (elle ne s’applique pas, pour l’instant, à ceux qui passent par le satellite) est accessible aux personnes exonérées du paiement de la redevance audiovisuelle. Et dans les cas assez rares où le passage au « tout-Mpeg4 » nécessiterait de réorienter l’antenne ou d’opter pour une réception par satellite (si l’on se retrouve dans une « zone blanche », à savoir pas ou mal couverte), une aide maximale de 250 € pourra être accordée. Le consommateur avancera les frais et sera remboursé sur facture, mais l’aide ne couvrira pas toujours le montant de la dépense engagée. Certains auront des difficultés à opérer les branchements et réglages nécessaires : grâce à un partenariat avec La Poste, des facteurs pourront s’en occuper. « Ce service est offert – sur rendez-vous (1) – aux foyers recevant uniquement la télé par l’antenne râteau et à condition qu’ils soient composés de personnes ayant toutes plus de 70 ans ou ayant un handicap supérieur à 80 % », précise l’ANFR.


Les programmes seront-ils tous diffusés en haute définition, la HD ?

La quasi-totalité du territoire a déjà accès à la HD via l’antenne râteau. TF1, France 2, Canal +, Arte et M6 ont été les premières chaînes à diffuser des programmes en HD. Les nouvelles chaînes de la TNT les ont suivies en 2012. Dès le 5 avril, toutes les chaînes auront basculé dans ce mode. Mais cela ne signifie pas que la totalité des images reçues sur le téléviseur seront en « haute définition d’origine » (« HD native »), ce qui entraîne une amélioration réelle de leur qualité. Pour cela, il faut que le programme diffusé soit tourné (ou converti pour les films anciens) en HD. Or, ce n’est pas systématique. Quant à ceux qui devront brancher un adaptateur sur leur « vieux » poste, l’image envoyée en HD sera toujours restituée en qualité standard. Le passage en Mpeg4 ne changera rien pour eux !

(1) Pour tout renseignement ou pour obtenir une aide : 0 970 818 818 (du lundi au vendredi, de 8 h à 19 h, prix d’un appel local) ; www.recevoirlatnt.fr



Source: Que Choisir en Ligne . Publié le: 18/02/2016
Arnaud de Blauwe


Pied de page - UFC Que Choisir de l'Ardèche

Haut de page | Accueil | UFC Que Choisir de l'Ardèche | Mentions légales | Plan du site
Site de l'union fédérale des consommateurs Que Choisir: UFC Que Choisir - Association de consommateurs
Site de l'union régionale des consommateurs Que Choisir: UFC Que Choisir Rhône Alpes